La cave

  • Prix Provincial 1993
  • Prix du Médoc 1995
  • Prix National 1996

Lorsque la cuisine chinoise a commencé à se tailler une place dans les habitudes gastronomiques des occidentaux, une question n'a pas tardé à se poser : que boire avec ces préparations là ?

Certains ont affirmé que la seule boisson était le thé. D'autres ont plaidé pour le vin rosé sous prétexte qu'il allait avec tout. Les premiers avaient tort car il n'y a qu'à Canton que l'on boit du thé en mangeant, quant aux seconds ils auraient été mieux inspirés de recommander le vin en général et particulièrement celui de France.

Le Shanghai entrepose ses vins dans une cave de murissement, située sous une église, qui offre les meilleures conditions d'hydrométrie, de température et d'aération. Quelques 40 000 bouteilles groupant près de 1200 références différentes y sont logées.

La carte permet à l'amateur éclairé de réaliser les accords les plus harmonieux entre la cuisine et les vins. Pour ce faire, il faut retenir en gros que le célèbre Canard laqué s'harmonise mieux au Bordeau rouge tandis que le Canard à l'orange aspire mieux au Bourgogne jeune, que le Poisson à la vapeur parfumé au gingembre s'accorde aux vins d'Alsace ou de Loire blancs tandis que celui en sauce à l'aigre-doux appelle un Loire rouge ou rosé et que son pareil cuisiné aux épices aimera un Gewurztraminer. Il en sera de même pour le Homard au gingembre qui pourra également être associé à un Pouilly fumé ou un Bourgogne blanc plus riche.

Les plats de Viande et de Volaille à l'aigre-doux s'épanouissent devant les rosés de bonne provenance, des rouges d'Alsace ou du Midi, des Beaujolais de Crus, voire des rouges d'Italie. Si ces produits ont été rehaussés d'épices, il est indiqué d'explorer des vins plus généreux comme ceux du Languedoc ou des Côtes du Rhône. Quant aux plats non relevés, ils accueillent tous les vins qui ne les écrasent pas.

Par ailleurs, un cellier du jour rigoureusement contrôlé du point de vue température et hydrométrie visible de l'extérieur a été aménagé au restaurant.

Que ce soit pour le choix ou pour le prix des vins, que ce soit pour la cave de vieillissement ainsi que le cellier du jour, Le Shanghai essaie d'offrir de cette façon une des plus sérieuses réalisations au service du vin de la Cité Ardente.